Coronavirus et télétravail : prévoir sa facture d’électricité

Publié le 23 mars 2020 à 11h19 - Mis à jour le 23 mars 2020 à 11h32
télétravail avec ordinateur portable

Comme des millions de Français face à cette crise de coronavirus, vous êtes confiné chez vous et faites du télétravail ? Votre facture d’électricité va-t-elle augmenter ? Comment limiter cette consommation brusque d’électricité ? On vous explique tout !

 

 

Optimiser la température du chauffage

La température idéale pour travailler

C’est certes le début du printemps, mais les températures peuvent encore être un peu fraîches dehors, comme à l’intérieur des maisons. La température conseillée pour travailler sans bouger (ou juste les doigts devant votre ordinateur) est en général de 23°C. Beaucoup plus que la température habituelle conseillée dans les pièces de vie (en général 19°C).

Un degré de plus, c’est une augmentation d’en moyenne 7% de la consommation d’énergie. C’est donc peut-être l’occasion de sortir un gros pull, un plaid ou une bonne vieille couverture. Après tout, vous êtes à la maison, vos collègues ne pourront pas remarquer votre look.

Maîtriser votre consommation

Vous pouvez utiliser un thermostat pour garantir la température à l’intérieur d’une pièce. Souvent les radiateurs électriques en sont équipés. Certains fournisseurs, comme SoWee par exemple, vous offrent la possibilité de piloter directement depuis votre smartphone, votre chauffage.

N’oubliez pas non plus d’aérer régulièrement. Si vous restez à la maison toute la journée (et davantage si vous êtes plusieurs !), le taux d’humidité augmente. Un air sec est plus facile à chauffer. Alors ouvrez grand les fenêtres au moins 5 à 10 minutes par jour.

Sinon, si vous avez la même chance que nous, le beau soleil printanier devrait permettre de réchauffer (en partie) votre logement.

 

comparateur d'offres d'électricité

Et si vous prépariez le après-confinement en choisissant tout de suite votre nouvelle offre d'électricité ?

 

Optimiser la consommation d’énergie de votre ordinateur (et de vos outils de travail)

Quelques conseils pour ne pas trop consommer

Voici quelques conseils pour éviter de trop dépenser d’électricité avec votre PC :

  • Diminuez la luminosité de votre écran, c’est meilleur pour la vue et demande moins d’énergie,
  • Une fois que votre ordinateur est chargé : débranchez-le !
  • Une fois que vous avez terminé votre travail, éteignez votre ordinateur. Ne le laissez pas en veille. Un ordinateur en veille continue à consommer de l’énergie : jusqu’à 5 Wh !
  • Prenez le temps de faire quelques configurations basiques. Par exemple, définissez le temps de mise en veille de manière à ce qu’il se mettre rapidement en veille, dès que vous vous absentez. Mieux : apprenez le raccourci « touche windows » + « L » sur PC qui vous permet de le mettre en veille dès que vous vous levez ! Fermez les programmes dont vous ne vous servez plus. Tout comme les onglets de votre navigateur internet que vous n’utilisez plus.
  • Si vous pouvez utiliser une tablette plutôt qu’un ordinateur, c’est mieux. Si vous avez le choix entre un PC fixe et un PC portable, choisissez plutôt le portable, nettement moins énergivore.
    Si vous devez utiliser votre imprimante, ne l’allumez que lorsque vous vous en servez. Si vous la laissez en veille, comme pour tous les autres appareils : cela consomme de l’énergie !
  • N’oubliez pas non plus d’éteindre votre box internet lorsque vous n’avez plus besoin du wifi. Une box internet consomme jusqu’à 200 kWh/an (soit jusqu’à 30 euros par an !).

Combien d’électricité consomme un ordinateur ?

La puissance d’un ordinateur fixe est environ de 200 W. Cela signifie qu’il consomme donc 200 Wh en une heure. Si vous l’utilisez 8 heures par jour, il consomme donc : 1600 Wh, soit 1,6 kWh. La facture d’électricité d’un ordinateur fixe est donc de : 0,25* euros par jour. Soit 1,25* euros par semaine.


La puissance d’un ordinateur portable est environ de 50 à 100 W. Avec les mêmes calculs, on peut ainsi estimer la facture d’électricité liée à un ordinateur portable de : 0,06 à 0,12* euros par jour. Soit de 0,3 à 0,6* euros par semaine.

* Selon tarif réglementé de vente de l'électricité, 23 mars 2020

 

 

Eclairage : profitez de la lumière du jour

Placez-vous de préférence dans une pièce avec de grandes fenêtres ou baies vitrées, de préférence au Sud. Déjà, c’est plus sympa (pensez à votre confort et à votre moral) ! Et ensuite, vous aurez moins besoin d’éclairer.

Orientez bien votre ordinateur de manière à ne pas tourner le dos aux fenêtres. La forte luminosité du soleil risque d’entraver la bonne visibilité de votre écran.

Lorsqu’il commence à faire sombre, optez pour un éclairage direct, orienté vers votre poste de travail. Choisissez aussi des ampoules à économie d’énergie. Bannissez les lampes halogènes.

 

Surveillez votre consommation grâce à Linky

Si vous disposez d’un compteur Linky, vous pouvez suivre en temps réel votre consommation d’électricité. Vous pourrez ainsi aisément comparer les jours où vous êtes en télétravail des jours où vous êtes au travail.
On vous explique ici comment créer votre compte sur le site d’Enedis et suivre votre consommation. C’est très simple et assez pédagogique de voir l’impact de chacun de nos gestes sur sa consommation.

 

 

Utilisez les heures creuses

Vous êtes en option tarifaire « heures pleines / heures creuses » ? Vous êtes confiné chez vous ? C’est le moment pour optimiser sa consommation d’électricité en heures creuses pour payer moins cher !

En effet, si souvent les heures creuses se situent au milieu de la nuit, dans certaines communes, une tranche horaire a lieu en début d’après-midi. Être à la maison, c’est aussi pouvoir faire tourner une machine à laver, le sèche-linge et le lave-vaisselle quand bon vous semble.

La consommation d’électricité en heures pleines creuses est nettement moins chère qu’en heures pleines. Si vous pouvez donc reporter vos consommations en heures creuses, vous ferez de belles économies.

La (ou les) tranche(s) horaire(s) réservée(s) aux heures creuses varient d’une commune à une autre (parfois même d’un quartier à un autre). Celles de votre logement sont indiquées sur votre facture.

 

Quelle offre d’électricité choisir pour le télétravail ?

Désormais, vous pouvez choisir librement votre fournisseur d’électricité pour faire des économies. De nombreux fournisseurs proposent en effet un prix du kWh beaucoup moins cher que celui d’EDF.

Choisir votre offre en télétravail

Si vous faites régulièrement du télétravail ou si votre consommation d’électricité est importante, le mieux est de choisir une offre qui vous propose une remise importante sur le prix du kWh.

Deux types d’offres vous sont proposées :
- Les offres à prix indexé : le prix du kWh suit le tarif réglementé (ou tarif bleu d’EDF) mais est généralement moins cher. En général, le prix de l’abonnement reste quant à lui similaire au tarif réglementé.
- Les offres à prix fixe : le prix du kWh reste bloqué pendant une certaine durée (en général un à trois ans). Ainsi vous ne subissez plus les hausses successives du prix de l’électricité. En revanche, en général le prix de départ est souvent moins intéressant que pour les offres à prix indexé.

Le plus simple si vous ne savez pas quelle offre choisir est d’utiliser notre comparateur d’offres d’électricité. Après un rapide questionnaire, l’outil détermine les meilleures offres en fonction de votre profil. L’outil vous donne une estimation du devis et des économies réalisables, toujours en fonction de vos besoins.

Caroline Greard

Caroline rejoint Olawatt en 2019. Elle écrit des articles et des guides sur la consommation d'énergie en France.