La conversion de m³ de gaz en kWh

Publié le 23 juillet 2020 à 16h44 - Mis à jour le 23 juillet 2020 à 17h05
calculs de consommation

Si on vous parle de coefficient de conversion, ça vous rappellera sûrement vos années de lycée et surtout votre prof de maths.
On va simplifier un peu parce qu'on n'a pas tous aimé les cours de maths.
Pour une fois, un coefficient pourra vous aider à comprendre votre facture de gaz, alors pourquoi pas s'y remettre, brièvement ?

checklist

Tout ce que vous devez savoir

  • Le coefficient de conversion dépend du type de gaz délivré, de sa qualité et de l'altitude de votre commune d'habitation.
  • Il permet de convertir votre consommation en m3, indiquée sur votre compteur de gaz, en kWh consommés.
  • Votre facture est éditée sur la base de votre consommation en kWh.

Vous pouvez profiter de réductions sur le prix de votre consommation de gaz en seulement quelques clics.

Le coefficient de conversion

Le coefficient de conversion est calculé et fourni par votre distributeur GRDF.
Il vous permet de calculer le nombre de kWh correspondant à votre consommation de gaz en m3. En effet, votre compteur de gaz relève le nombre de m3 consommés. Cependant, votre facture est calculée par rapport à un nombre de kWh.

Votre coefficient de conversion permet de calculer la quantité d'énergie contenue dans un m3 de gaz.
Elle n'est pas la même pour tout le monde car elle dépend de l'altitude de votre habitation, mais également de la qualité et de la provenance du gaz naturel que vous consommez, et de la date de votre relevé de compteur par le technicien GRDF.

Le coefficient de conversion, calculé par GRDF, provient de relevés spécifiques faits par votre distributeur de gaz naturel. Il est calculé en fonction de nombreux facteurs, qui sont relevés quotidiennement.
Ces relevés quotidiens donnent ensuite une moyenne, qui sera utilisée pour calculer le montant de votre facture.

La quantité d'énergie ainsi calculée permet à votre fournisseur de vous facturer la juste quantité d'énergie.

Par exemple, pour la ville de Lille, selon les relevés des douze derniers mois :

* Coefficients relevés le 23/07/2020 via l'outil officiel de calcul des coefficients de conversion par GRDF.

Dans le cas de la commune de Lille, ces relevés indiquent que la facture de gaz naturel des habitants sera calculée en fonction du coefficient de conversion moyen de 10,03.
Cette moyenne provient de tous les coefficients calculés tout au long de la période, dont le minimum a été 9 et dont le maximum a été 10,16.

La quantité d'énergie dans une quantité de gaz

La qualité du gaz naturel distribué

Eh non, elle n'est pas la même partout.
Sa composition détermine le type de gaz auquel on a affaire, selon les régions.

Le gaz B, à bas pouvoir calorifique, provient principalement des Pays-Bas. Il permet d'alimenter le Nord de la France.

Le gaz H, à haut pouvoir calorifique, provient d'Algérie, de Mer du Nord et de Russie, principalement. Il permet d'alimenter le reste de la France en gaz naturel.

Ce qui change principalement entre le gaz B et le gaz H, c'est la teneur en azote. Dans le gaz B, elle est importante, ce qui réduit l'efficacité énergétique du gaz.
De plus, le lieu d'extraction du gaz naturel change son efficacité également, car sa composition ne sera pas exactement la même selon son lieu de production.

L'altitude de votre lieu d'habitation

L'altitude de votre commune a un impact important sur le calcul de votre coefficient de conversion.

En effet, cela a un impact important sur l'efficacité énergétique de votre gaz. Plus vous êtes en altitude, plus la pression atmosphérique diminue. Le gaz perd en densité et 1 m3 de gaz contient finalement moins d'énergie en kWh que pour des communes situées plus bas.

Une habitation à 1000 mètres de hauteur peut même atteindre un coefficient de conversion 10% inférieur à celui d'une commune au niveau de la mer.

Le calcul du coefficient de conversion

Le coefficient de conversion

Bon, votre habitation ne bouge pas, donc votre altitude est toujours la même.
Par contre, la composition et la qualité du gaz naturel distribué ne sont pas les mêmes toute l'année. C'est donc ça qui va influencer principalement le coefficient de conversion.

Pour calculer votre consommation en kWh, votre fournisseur prend en compte les index de début et de fin de période pour établir votre consommation sur la période concernée.
Il multipliera votre consommation par le coefficient de conversion. Cela lui donnera votre consommation en kWh.

Le calcul de votre facture

Maintenant que votre fournisseur connaît votre consommation en kWh, il peut établir avec certitude votre facture.

Il n'a plus qu'à multiplier le nombre de kWh de gaz consommés par le prix du kWh de gaz, selon votre grille tarifaire. Il ajoute le montant de votre abonnement et établit votre facture.

La fréquence d'édition de votre facture dépend de votre choix de mode de paiement.
En choisissant le prélèvement automatique mensuel, l'édition de votre facture sera annuelle. Dans le cas d'une facturation bimestrielle, la facture sera éditée tous les deux mois. Vous êtes alors facturé au réel.

L'Ola-conseil : Maîtriser votre consommation de gaz

Maîtriser votre consommation de gaz, c'est facile avec les outils de suivi de consommation.
Si vous disposez déjà du compteur Gazpar, vous pouvez suivre régulièrement votre consommation grâce aux données de votre compteur Gazpar. Pour cela, il vous suffit de créer votre compte et de suivre votre consommation sur le site GRDF.

Si vous ne disposez pas encore du compteur Gazpar, vous pouvez aisément calculer votre consommation en relevant régulièrement les index de votre compteur.

Pour faire des économies, vous pouvez également confier votre recherche de fournisseur de gaz à nos experts. Grâce à votre facture, ils trouveront la meilleure offre pour vous et pourront vous la soumettre.
Et en plus, ce service est gratuit et sans engagement, autant en profiter !

Vos questions en 30 secondes

Comment calculer le coefficient de conversion ?

Le coefficient de conversion est calculé par GRDF. Il dépend de l'altitude de votre commune d'habitation et de la composition du gaz qui vous est délivré.

Y a-t-il une différence de qualité de gaz selon les régions ?

Oui. Le gaz B et le gaz H n'ont pas la même efficacité énergétique. Le gaz B, de bas pouvoir calorifique, est surtout distribué dans le Nord de la France.

Tiffany Duflot

Ennemie de la paperasse et des musiques d'attente, Tiffany rejoint Olawatt dès 2019 pour illuminer le côté obscur des contrats gaz et électricité.