Quelle différence entre le tarif réglementé et une offre de marché ?

Publié le 11 février 2020 à 11h36 - Mis à jour le 12 février 2020 à 14h05
Ampoules - Tarif réglementé de l'électricité et du gaz ou offre de marché

Vous avez reçu un courrier d’Engie ? Un mail ? Un pigeon voyageur ?
Ou alors vous vous dites tout simplement qu’il est temps de vivre avec son époque et de quitter le tarif réglementé ?
Vous avez bien raison, il y a plein de bonnes raisons de choisir une offre de marché.

 

 

Que savoir sur le tarif réglementé ?

Il y a tant à savoir sur le tarif réglementé… mais franchement, on ne va pas s’attarder, car ça se résume en 4 mots : vous payez trop cher. Pas un mot de plus.

À quoi sert le tarif réglementé ?

La petite histoire du tarif réglementé

Le tarif réglementé, c’est l’histoire (ancienne, vraiment ancienne, limite préhistoire) des débuts d’EDF et de GDF. En 1946, c’est la fin de la guerre et EDF est créée. EDF et GDF, c’étaient d’abord des organismes publics, le résultat du projet de nationalisation des sources d’énergie et des moyens de production.

Le tarif réglementé était alors la seule offre à laquelle les Français pouvaient souscrire. Elle l’est d’ailleurs restée longtemps.
Le but de ce tarif était tout simplement de permettre l’accès à l’énergie pour tous.

On vous avait bien dit que c’était une vieille histoire.

Est-il encore utile aujourd’hui ?

Eh bien en fait, oui.
Le tarif réglementé est pour le moment la base de calcul de presque toutes les grilles tarifaires de presque tous les fournisseurs d’énergie.

C’est sur cette base qu’un fournisseur vous annoncera qu’il est 10% moins cher, et c’est sur cette base qu’il aura calculé sa grille tarifaire.

De plus, il permet de s'assurer que les prix ne s'envolent pas sans raison.

Comment est-il calculé ?

C'est la Commission de Régulation de l'Énergie qui propose un tarif chaque mois pour le gaz, et deux à trois fois par an pour l'électricité.
Cette proposition tarifaire est ensuite validée par le gouvernement par le biais notamment du Ministère de l'Économie.

Et en plus, si vous êtes avides de connaissances sur le tarif réglementé, on a un guide qui vous explique tout ça en détails.

La fin des tarifs réglementés du gaz

Novembre 2019, la nouvelle tombe, désormais indiscutable : les tarifs réglementés du gaz disparaitront le 1er juillet 2023.

Enfin, on vous dit ça comme ça, mais ce n’est pas comme si on n’y était pas préparés : la Commission Européenne avait déjà dit depuis plusieurs mois que le tarif réglementé était contraire au jeu de la concurrence sur le marché de l’énergie.
Et quand c’est l’Europe qui le dit, ça devient rapidement indiscutable.
Il ne restait qu’à savoir quand, et ça sera en 2023.

C’est donc avant le 1er juillet 2023 que les titulaires d’un contrat de gaz au tarif réglementé devront avoir opté pour une offre de marché.
Sinon, ils basculeront automatiquement vers une autre offre du fournisseur historique, pas forcément intéressante financièrement.

Puisqu’on en est là, parlons-en, d’économies : quitter le tarif réglementé du gaz, c’est aussi quitter un tarif vraiment et décidemment bien trop cher.

 

 

Faut-il quitter le tarif réglementé du gaz ?

Oui. Bien sûr que oui.

Le tarif réglementé du gaz est :

  • Trop cher,
  • Voué à disparaître (ce n’est pas pour rien),
  • Pas écolo,
  • Trop cher. (On se répète mais c’est quand même pour vous faire faire des économies qu’on est là.)
 

Tarif réglementé ou offre de marché ?

Après tout, c’est vrai. Les titulaires de contrat au tarif réglementé du gaz vont devoir souscrire une offre de marché d’ici à 2023. Mais c’est quoi une offre de marché, et quelle différence y a-t-il avec le tarif réglementé ?

C’est quoi une offre de marché ?

L’offre de marché est une offre choisie par le consommateur.
Elle peut varier selon différents critères tels que le type de tarif, indexé ou fixe, le niveau de service client ou tout simplement sa grille tarifaire.

Le tarif réglementé de l’électricité est réservé à la commercialisation par EDF et par les Entreprises Locales de Distribution (ELD).
La gestion du tarif réglementé du gaz est quant à lui réservé à Engie et aux ELD en attendant sa prochaine disparition.

Tous les autres fournisseurs de gaz et d’électricité proposent donc des offres de marché. Les fournisseurs historiques proposent eux aussi des offres de marché. En général, ces offres présentent une grille tarifaire particulièrement élevée.

La différence entre le tarif réglementé et les offres de marché

Concernant la distribution, il n’y a aucune différence. Que vous soyez chez EDF, Engie, EkWateur, Mega Energie ou Wekiwi, c’est exactement la même chose. Vous avez exactement la même qualité d’énergie.
Enedis s’occupe de la partie distribution de l’électricité et GRDF a la même mission, mais pour le gaz.

C’est au niveau de votre offre d’énergie et de votre fournisseur que se situe la différence.

La plupart du temps, la différence est tarifaire. Les tarifs des offres de marché peuvent se placer au niveau, au-dessus ou en-dessous du tarif réglementé. Ce qui est à retenir, c’est que les grilles tarifaires de ces offres ne sont pas contrôlées par un organisme d’État, mais par votre fournisseur lui-même.

Le tarif réglementé est contrôlé et revu tous les mois pour le gaz ou semestriellement pour l’électricité par la CRE, la Commission de Régulation de l’Énergie, dépendante du gouvernement. Il n’est donc pas fixé librement par le fournisseur.
De plus, le tarif réglementé a de nombreux concurrents puisqu’il est l’un des tarifs les plus élevés du marché.

 

Que choisir entre le tarif réglementé et l’offre de marché ?

On a failli reformuler ce titre par « Que choisir entre payer cher pour rien et faire des économies tout simplement ? ». On s’est dit que ça allait être une évidence pour vous à la fin de cet article et qu’il n’y avait pas besoin de titrer par ça tout de même.

L’obligation de quitter le tarif réglementé du gaz

Nous non plus, on n’aime pas être obligé de quoi que ce soit. Mais là, on vous garantit que c’est pour votre bien. Sérieusement.

Le tarif réglementé du gaz a été attribué au manque de concurrence du marché du gaz français par la Commission Européenne. Elle a donc édité une directive conseillant la suppression du tarif réglementé du gaz.
L’État français a obéi à cette directive et a supprimé le tarif réglementé du gaz pour le 1er juillet 2023.
Pour cette date, toutes les personnes titulaires d’un contrat de gaz au tarif réglementé de vente devront opter pour une offre de marché. Les personnes n’ayant pas fait de choix seront automatiquement basculées vers une offre de marché à l’issue du délai.

C’est l’occasion de changer de fournisseur de gaz.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de changer immédiatement. Cependant, si vous recherchez les économies, changer le plus rapidement possible peut vous permettre de commencer à économiser le plus rapidement possible.

 

Quelle offre de marché choisir ?

Une offre adaptée à vos besoins

Les fournisseurs d’énergie et les offres qu’ils proposent se distinguent par rapport à différents critères.

  • Est-ce qu’un service client 100% en ligne vous suffit ? Préférez-vous pouvoir joindre votre fournisseur par téléphone ?
  • Voulez-vous agir pour la protection de la planète en souscrivant une offre d’énergie verte ?
  • Souhaitez-vous une offre à tarif fixe ou une offre à tarif indexé ?
  • Attendez-vous de votre fournisseur un service de suivi de consommation précis ou le service gratuit proposé par Enedis et GRDF avec votre compteur communiquant vous suffit-il ?
  • Quelles sont vos exigences vis-à-vis de votre fournisseur d’énergie ?
  • Êtes-vous prêts à sacrifier un critère pour payer moins cher ?

Ces différentes questions vous permettront de mieux cerner l’offre qui vous conviendrait.
N’hésitez pas à ajouter de nombreuses choses à cette liste. Cela précisera vos besoins en matière d’énergie.

Une offre adaptée à votre budget

C’est le nerf de la guerre, ne nous le cachons pas. L’intérêt premier de choisir une offre de marché est de pouvoir opter pour un tarif moins élevé.

Nous avons donc souhaité comparer quelques offres pour vous. Nous avons choisi des offres aux services différents.

 

 

C’est l’histoire de Gérard et Géraldine. Ils sont retraités, et ils ne se sont pas occupés de leur contrat d’énergie depuis leur emménagement dans leur maison, en 1987.
Ils ont vu grandir leurs enfants dans cette maison, et maintenant, ils y accueillent régulièrement leurs petits-enfants.

S’ils se posent la question aujourd’hui, c’est qu’ils viennent de recevoir un courrier d’Engie leur expliquant qu’ils doivent changer de contrat de gaz pour 2023, parce que le tarif réglementé du gaz va disparaître.
C’est toujours Gérard qui s’occupe de ces paperasses, donc il se penche sur le contrat d’énergie. Il apprend en surfant sur le net qu’il aurait déjà pu changer de contrat d’énergie depuis 2007 ! (C’est Henri, son fils, qui lui a appris à aller sur Internet. Maintenant, il y passe des heures. Et ça fait du bien à Géraldine, qui en profite pour s’occuper de son potager sans être dérangée.)

On l’a un peu aidé, Gérard, parce qu’il faut bien lui expliquer qu’il a intérêt à changer de contrat d’électricité aussi, tant qu’il y est !
Bien sûr, on lui a aussi expliqué qu’il fallait vérifier si son tarif était toujours intéressant un peu plus souvent que tous les 35 ans.

Leur grande maison, située à Benquet, fait 160 m². Ils y vivent à deux avec les 4 lapins de leurs petits-enfants.
Leur maison utilise le gaz pour le chauffage et l’eau chaude. La cuisson demande de l’électricité.
Ils disposent d’un sèche-linge, d’un lave-vaisselle, d’un congélateur et d’une climatisation pour l’été.

Nous avons estimé leur consommation électrique annuelle à 3642 kWh et leur consommation de gaz à 29182 kWh/an.
Ils ont un compteur électrique d’une puissance de 12 kVA et sont option tarifaire de Base. Benquet se trouve en zone tarifaire de gaz 6.

  Tarifs réglementés Offre Super de Mega Energie, 100% en ligne Offre Eco de Vattenfall, économique et classique Offre Verte de Total Direct Energie, engagée pour le monde de demain
Prix du kWh d’électricité TTC 0,1587 € 0,1402 € 0,1450 € 0,1560 €
Prix de l’abonnement annuel d’électricité TTC 166,20 € 164,76 € 165,00 € 166,20 €
Montant de la facture annuelle d’électricité de Gérard et Géraldine 744,19 € 675,37 € 693,09 € 734,35 €
Prix du kWh de gaz TTC 0,0565 € 0,0504 € 0,0518 € 0,0555 €
Prix de l’abonnement annuel de gaz TTC 249,36 € 249,12 € 250,22 € 250,20 €
Montant de la facture annuelle de gaz de Gérard et Géraldine 1898,14 € 1719,89 € 1761,85 € 1869,80 €
Montant de la facture d’énergie totale 2642,33 € 2395,26 € 2454,94 € 2604,15 €
Économie réalisable par rapport aux tarifs réglementés 0 € - 247,07 € - 187,39 € - 38,18 €

* Tarifs relevés le 10/02/2020

Pour Gérard, retraité passionné par Internet, ce sera l’offre Super. Si il peut faire des économies et en plus utiliser Internet pour parler à son fournisseur, c’est le jackpot !
En plus, il regroupe ses factures d’électricité et de gaz chez le même fournisseur. Et ça, c’est quand même bien pratique.

Quels risques à choisir un fournisseur différent d’EDF ou Engie ?

Aucun risque.
Lors de votre souscription, vous ne subirez pas de coupure, vous n’aurez pas de frais à payer, pas de grandes démarches administratives à faire… Pour vous dire, même votre résiliation de votre ancien contrat, c’est le nouveau fournisseur qui s’en occupe.

Le risque est nul aussi parce que vous n’avez pas d’engagement dans le domaine de l’énergie.
Cela signifie que vous pouvez quitter votre fournisseur quand vous le souhaitez, sans préavis, sans lui devoir d’explication et sans frais.
Il suffira juste de choisir un nouveau fournisseur et il s’occupera de tout !

 
Smiley heureux de choisir une offre d'énergie adaptée

L’Ola-conseil

Choisir VOTRE offre de marché

Parce que choisir une offre de marché, ce n’est pas seulement choisir le prix le plus bas.
Veillez à ce que l’offre choisie réponde à l’ensemble de vos besoins : service client, horaires d’ouverture du service client, énergie verte ou non, service de suivi de consommation

Exigez de votre offre d’énergie le meilleur de ce qu’elle peut vous apporter !

 

Vos questions en 30 secondes

Comment choisir entre le tarif réglementé et une offre de marché ?

Pour le gaz, vous ne pouvez plus souscrire au tarif réglementé depuis novembre 2019. Vous devez donc choisir une offre de marché.
Concernant l’électricité, il est toujours possible de choisir le tarif réglementé. Cependant, ce tarif est généralement plus cher que les offres de marché et moins adapté à vos besoins.
La meilleure offre pour vous se trouve forcément sur le marché !

Pourquoi dois-je quitter le tarif réglementé du gaz d’Engie ?

Une directive européenne a indiqué que le tarif réglementé en France freinait la concurrence sur le marché de l’énergie. Le gouvernement français a donc pris la décision de supprimer le tarif réglementé du gaz afin de rétablir la pleine concurrence de ce marché.
Le tarif réglementé du gaz d’Engie disparaîtra le 1er juillet 2023. Pour cette date, tous les titulaires de ce contrat devront avoir choisi une offre de marché.
À défaut, ils seront basculés de façon automatique sur une offre de marché d’Engie. On s’attend cependant à ce que cette offre soit plus chère.

Quels fournisseurs proposent des offres de marché ?

Tous les fournisseurs proposent des offres de marché.
Pensez à les comparer afin de trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins.

Ai-je intérêt à quitter le tarif réglementé ?

Le tarif réglementé est l’un des tarifs les plus élevés du marché de l’énergie.
Pour faire des économies, vous avez donc tout intérêt à comparer les offres et à en sélectionner une plus adaptée à votre budget.

 

Tiffany Duflot

Ennemie de la paperasse et des musiques d'attente, Tiffany rejoint Olawatt dès 2019 pour illuminer le côté obscur des contrats gaz et électricité.