Fin des tarifs réglementés du gaz naturel : choisir son offre gaz

Publié le 20 novembre 2019 à 14h18 - Mis à jour le 20 novembre 2019 à 16h27
1111 - Fin des tarifs réglementés du gaz naturel choisir son offre gaz _img

Les tarifs réglementés du gaz vont bientôt disparaître. Ce n'est même plus un scoop, ça. Certains consommateurs vont devoir changer de contrat gaz. Guide de survie : comment choisir sa nouvelle offre de gaz, toute neuve, toute belle, toute bien, juste pour vous ?

 

La disparition du tarif réglementé

Adieu, tarif réglementé du gaz. On aura vécu une belle histoire.

La libéralisation du marché de l’énergie

En 2007, une grande nouvelle a complètement bouleversé tout le marché de l’énergie que l’on connaissait.
À la place historique d’EDF et de GDF ont désormais pu s’installer plein de fournisseurs alternatifs. Comme ils s’installaient face à deux monstres, ils ont adopté une stratégie agressive : baisser les prix. Et ça a marché.
Peu à peu, ils se sont multipliés. Aujourd’hui, leur nombre permet à chaque consommateur de pouvoir adapter son offre d’énergie à son cas personnel.

Le problème avec le tarif réglementé, c’est qu’il était encore là en 2019. Il constitue une entrave à la concurrence car il est le tarif de référence sur lequel toutes les offres se basent.
Après un passage à la Cour de Justice de l’Union Européenne et au Conseil d’État, la fin du tarif réglementé du gaz a été prononcée.
Cela permettra une libéralisation totale du marché de l’énergie car tous les fournisseurs devront inventer leur propre formule de calcul pour annoncer leurs tarifs.

Qu’est-ce que ça change ?

Sur le marché de l’énergie

Le tarif réglementé était vu comme le tarif de référence jusque maintenant. Il est revu tous les mois par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) et toutes les offres le suivent fidèlement.

Les offres fixes se servent de ce tarif de référence pour établir le contrat. Ensuite, le client paie sa facture identique à chaque échéance sans se soucier des variations du tarif de base.

En revanche, le tarif indexé est entièrement basé sur le tarif réglementé de vente. Il suit toutes ses fluctuations et est calculé par l’application d’une remise sur le prix du kWh.
Ce tarif, dont bénéficient de très nombreux consommateurs, ne pourra plus être indexé sur le tarif réglementé, puisque celui-ci n’existera tout simplement plus. Les fournisseurs devront donc les indexer autrement, ou trouver de nouvelles bases de calcul.

Pour les consommateurs

Les premiers concernés sont les personnes qui détiennent un contrat au tarif réglementé du gaz naturel chez Engie ou leur ELD (Entreprise Locale de Distribution).
Ces consommateurs doivent changer de contrat. Ils devront choisir leur nouveau fournisseur et leur nouvelle offre de gaz.
Cette démarche devra être effectuée au plus tard le 30 juin 2023.

Les consommateurs ayant souscrit une offre au tarif indexé seront également touchés par ce changement.
Leur offre sera effectivement modifiée dans le sens où elle ne sera plus indexée sur le tarif réglementé.

 

Comment choisir votre nouvelle offre de gaz ?

Une démarche simple

Changer de fournisseur est une des démarches les plus simples que vous n’ayez jamais eu à faire. Vraiment !

En réalité, il vous suffit de choisir votre nouveau fournisseur et de souscrire l’offre de votre choix.
Pour faire votre choix, un outil devient indispensable : le comparateur. Il vous permet de faire votre choix en toute connaissance de cause.

En passant directement par le site des fournisseurs, vous mettriez déjà beaucoup plus de temps et user vos nerfs ne fait pas partie de l’expérience…
Mais en plus, vous risqueriez de comparer des estimations différentes, et donc de vous faire avoir par un fournisseur peu scrupuleux.
Dans ce cas, c’est votre facture de régularisation qui serait une mauvaise surprise.

En utilisant un comparateur, l’unique estimation utilisée pour comparer l’ensemble des offres est celle calculée par le comparateur. Même si elle ne correspond pas exactement à votre consommation, son utilisation est fiable car tous les fournisseurs sont basés sur la même estimation.
C’est le seul moyen de comparer objectivement deux factures prévisionnelles.

 

 

Une fois votre nouveau fournisseur élu, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur souscrire. Votre ancien contrat de gaz au tarif réglementé sera automatiquement résilié par votre nouveau fournisseur.

Sans frais, sans coupure, sans risque

C’est ça aussi, changer de fournisseur. On comprend tout à fait votre inquiétude : se retrouver sans gaz ne serait vraiment pas cool. Cependant, il n’y a aucun risque que ça arrive.

En changeant de fournisseur, vous ne changez pas pour autant de distributeur de gaz. Votre distributeur est et restera donc GRDF.
Il a l’entière gestion de votre compteur (c’est d’ailleurs à lui qu’il appartient) et votre alimentation. Votre compteur ne subira donc aucune conséquence de votre changement.

La seule chose qui change, c’est le logo sur votre facture (et son montant). Peut-être sera-t-il encore bleu, ou alors deviendra-t-il jaune, vert ou multicolore. (Oui, oui, c’est possible.)

 

 

Faire des économies

Changer de fournisseur, c’est en profiter aussi pour faire des économies. La fin du tarif réglementé de gaz est donc l’occasion parfaite de vous y mettre !

Les offres de marché se décomposent en deux grandes catégories : les offres à tarif fixe et celles à tarif indexé.

Les offres à tarif fixe vous permettent de sécuriser votre facture pendant un temps défini à la signature de votre contrat. Votre tarif ne subira ni les hausses, ni les baisses du prix du gaz.
Vous êtes donc certains de ce que vous allez payer.

Les offres à tarif indexé suivent les fluctuations du tarif réglementé, du moins jusqu’en juin 2023. Après, le mode de calcul sera légèrement différent. Pour vous, ça ne changera cependant pas grand-chose, car le but sera toujours de vous faire payer moins cher.
Ces offres vous permettent de payer moins cher que le tarif réglementé.

Vous avez donc tout intérêt à en profiter le plus rapidement possible ! (C’est toujours ça de gagné, non ?)

 

 

Regrouper vos contrats

Toujours plus pratique à gérer, vous avez la possibilité de regrouper vos contrats de gaz et d’électricité.

En plus d’être plus pratique à gérer, vous pouvez faire des économies à la fois sur le gaz et sur l’électricité. Pratique !

 

Vos questions en 30 secondes

Gaz naturel : faut-il quitter le tarif réglementé ?

La décision est prise : le tarif réglementé du gaz disparaitra le 1er juillet 2023. Pour cette date, vous devrez donc changer de contrat.
Vous pouvez cependant déjà réaliser la démarche afin de profiter d’économies réalisables immédiatement

Comment choisir sa nouvelle offre de gaz ?

Pour choisir votre nouvelle offre de gaz naturel, vous pouvez utiliser un comparateur qui vous permettra de mettre en lumière l’offre la plus intéressante selon votre situation.

 

Tiffany Duflot

Ennemie de la paperasse et des musiques d'attente, Tiffany rejoint Olawatt dès 2019 pour illuminer le côté obscur des contrats gaz et électricité.