Ma consommation de gaz augmente : que faire ?

Publié le 15 novembre 2019 à 11h52 - Mis à jour le 15 novembre 2019 à 16h31
1107 - Quels critères influencent notre consommation de gaaz _img

La facture de chauffage est une des choses qu’on aimerait ne jamais devoir payer. On se comprend, c’est toujours cher, et franchement, on préférerait partir en vacances que de donner des sous à notre fournisseur de gaz.

Votre consommation de gaz baisse ou augmente en fonction des habitudes de votre foyer et de sa composition. Elle change également en fonction de la configuration de votre maison et de plein d’autres choses.
Pour comprendre comment baisser la facture, il faut commencer par comprendre comment elle fait pour monter sans même qu’on la voie faire. En mode furtif.

 

Votre logement, premier plomb de votre consommation moyenne de gaz

Votre mode de chauffage

Le premier pôle de dépenses de gaz est le chauffage. Si vous êtes chauffés par un autre moyen, la facture de gaz baissera forcément énormément.
Mais pas de jaloux, elle sera plus haute sur votre facture de chauffage par l’autre moyen.

La superficie de votre logement

Critère numéro 2 de la consommation de gaz, il change tout, tant que vous êtes équipés du chauffage au gaz.

Si vous devez chauffer votre château de 8200 m² (C’est la taille du château de Versailles. On y croit.) ou votre studio de 15 m² au dernier étage d’un immeuble parisien, vous ne consommerez pas la même quantité de gaz.
Heureusement.

Le type de logement

Vous consommerez différemment selon que vous habitiez une maison ou un appartement.

Dans un appartement au premier étage, vous pouvez profiter de la chaleur émise par les appartements adjacents. (Merci les voisins, c’est cool.)
Si vous habitez dans une maison indépendante, vous chaufferez différemment car aucun voisin ne sera là pour vous fournir quelques degrés. D’un autre côté, il ne sera pas là non plus pour vous fournir quelques bruits, soirées, odeurs de cuisine…

 

Votre famille, mais on les aime tellement

Le nombre d’occupants

Selon que votre famille soit composée de vous et votre chat ou de vous, votre chat, votre conjoint et vos 12 enfants, vous ne consommerez pas la même chose.

Ce critère ne détermine cependant que la consommation de gaz pour l’eau sanitaire.
Si votre ado prend des douches d’une demi-heure, il y aura un impact sur votre facture. Si vous préférez des douches express, également, en sens inverse.

Si vous êtes chauffés au gaz en revanche, le nombre d’habitants ne sera pas d’une grande influence. Si votre appartement fait 60 m², il y aura toujours la même surface à chauffer que vous y habitiez seul ou à 18.

Votre rythme de vie

Pour un couple d’actifs absents toute la journée, la facture sera moins élevée pourvu qu’ils coupent le chauffage en leur absence.
Un couple de retraités qui seront présents toute la journée en revanche devra chauffer toute la journée. Et du coup, ils auront une facture plus élevée.

Votre passion pour la cuisine

La cuisine n’est pas ce qui prend le plus de gaz pour le foyer. Si vous êtes passionnés et que vous cuisinez toute la journée et toute la nuit, il y aura forcément un impact sur votre facture.
Pensez à dormir de temps en temps, votre porte-monnaie vous en remerciera.

 

Votre chauffage, ambiance tropicale ou aire glaciaire

La température ambiante demandée

Cela ne vous étonnera pas : plus vous chauffez, plus vous consommez.
Mais savez-vous que chaque degré au-delà de 20 degrés fait augmenter votre consommation de 7% ? Ah… On n’a plus envie de chauffer autant maintenant hein ?
Ne vous privez quand même pas !
Sachez que la température idéale dans votre logement est de 19 degrés !

Votre équipement en thermostats

Si vous n’avez aucun thermostat, il est temps d’y penser.
Ils permettent de régler automatiquement la température de votre logement en fonction du fait que vous soyez présents ou non.
Vous pouvez également régler le thermostat pour qu’il arrête de chauffer la nuit. Après tout, la nuit vous êtes sous la couette, pas besoin de chauffage pour en profiter.

Si vous avez des thermostats dans toutes les pièces, ils permettent de régler la température différemment en fonction des pièces. Pour que ça fonctionne, il faut penser à fermer les portes.

La durée d’utilisation de votre chauffage

Ça vaut pour la durée de la douche de votre fille, de votre mari ou de votre chien.

Mais ça vaut aussi pour la durée de chauffage sur l’année complète. Si vous démarrez le chauffage en octobre ou en décembre, l’impact sur votre facture ne sera pas le même.
D’ailleurs, savez-vous quand remettre votre chauffage en marche ? 

Votre situation géographique

Là aussi, on a de grandes inégalités : si vous habitez en Corse où il fait beau et chaud, ou en Bretagne où il fait froid et pluvieux, la nécessité de chauffage ne sera pas la même.
Besoin de chauffage en Bretagne plus qu’en Corse ? C’était aussi prévisible.

Les Corses ne vont plus avoir envie de venir vivre en Bretagne maintenant. S’ils avaient envie avant, du moins.

 

Votre chaudière, votre maison, le combo à regarder de près

L’entretien de votre chaudière et de vos équipements

Si vous êtes en location, c’est une obligation. D’ailleurs, certains propriétaires et agences immobilières l’incluent carrément dans vos charges locatives.
L’entretien de votre chaudière doit être fait une fois par an.

Pour les propriétaires, on vous explique pourquoi vous devriez le faire. Premièrement, ça allongera la durée de vie de votre chaudière. Quand on connaît le prix de ces petites (ou grandes) machines, ça donne envie d’en prendre soin.

Et pour tout le monde, ça vous permet de faire environ 10% d’économies de chauffage. Faîtes le calcul… C’est énorme.

Pensez à faire l’entretien de tous les équipements fonctionnant au gaz, à commencer par vos radiateurs. Ça aussi, ça peut vous permettre d’économiser beaucoup.

L’isolation de votre logement

Ça aurait pu être le premier critère, mais nous avons décidé de terminer notre liste sur une note sérieuse.
L’isolation de votre logement détermine une très grande partie de votre consommation. C’est ce qu’on appelle la performance énergétique de votre logement.

Un logement mal isolé consomme environ 4 à 5 fois plus qu’un logement bien isolé. De quoi faire de sacrées économies en pensant aux travaux de rénovation énergétique.

Pour vous donner une petite idée, une maison de 100 m² bien isolée, habitée par un couple et leurs 2 enfants, consomme environ 3800 kWh /an de gaz.
Si cette même maison était mal isolée, elle pourrait consommer 19300 kWh /an.
La facture de gaz de la maison bien isolée est de 460 €* par an alors que celle de la maison mal isolée serait de 1317 * la même année.

*Selon les tarifs réglementés de vente du gaz, tarifs relevés le 13/11/2019

 

Vos questions en 20 secondes

Quelle est la moyenne de consommation de gaz ?

La consommation moyenne de gaz des consommateurs change en fonction de plusieurs critères qui rendent chaque foyer unique. Elle peut ainsi varier en fonction du type de chauffage, de la superficie, du nombre d’habitants… et de plein d’autres choses. Il existe cependant des moyennes de consommation de gaz qui se basent sur des foyers type.

Pourquoi ma facture de gaz est-elle si élevée ?

Le montant de votre facture de gaz dépend de votre consommation. La température de chauffage et la longueur de vos douches peuvent l’impacter, entre autres choses. Pour la baisser, plusieurs solutions existent : changer de fournisseur pour économiser sur le prix du kWh de gaz est la solution la plus simple et rapide.

 

Tiffany Duflot

Ennemie de la paperasse et des musiques d'attente, Tiffany rejoint Olawatt dès 2019 pour illuminer le côté obscur des contrats gaz et électricité.