Comment comparer les fournisseurs de gaz et d’électricité ?

Publié le 28 juin 2019 à 11h05 - Mis à jour le 13 novembre 2019 à 10h06
offres online

EDF, Engie, Total Direct Energie, Cdiscount, ENI, Leclerc : de nombreux fournisseurs proposent aujourd’hui une pléthore d’offres de gaz et d’électricité parmi lesquelles il est parfois difficile de se retrouver. Prix, tarifs, services, offre verte, facturation, service client : on fait le point pour vous aider à mieux choisir votre prochain fournisseur d’énergie. 

Facture trop chère, hausse des prix, problème avec votre service client ? Votre décision est prise : cette fois vous allez changer de fournisseur d’énergie. Vous êtes tombé au bon endroit, Olawatt compare les offres des principaux fournisseurs de gaz et d’électricité. Vous avez rempli le petit questionnaire qui permet de comprendre vos besoins et de vous indiquer les offres éligibles pour votre logement ? Si oui, vous êtes sûrement en train d’examiner les différentes offres qu’Olawatt a sélectionnées pour vous. Mais comment faire le tri et en fonction de quels critères ? 

Comment comparer les prix des offres de gaz et d’électricité ?

Une offre d’énergie (gaz, comme électricité), c’est avant tout une grille tarifaire composée d’une partie « abonnement » et d’une partie « consommation ». Le montant de votre facture annuelle (de gaz, comme d’électricité) s’exprime donc selon la formule suivante : abonnement annuel + consommation annuelle X prix du kilowattheure

Comparez le prix de l’abonnement

L’abonnement est fixe : vous paierez tous les mois la même somme, quelle que soit votre consommation.  

Pour l’électricité, son prix dépend de la puissance de votre compteur (3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, etc.). Pour le gaz, son prix dépend de l’utilisation de gaz que vous avez (uniquement pour la cuisine ? Également pour l’eau chaude ? Ou encore pour le chauffage ?). 

En général, chez la majorité des fournisseurs, l’abonnement est similaire aux tarifs réglementés. Néanmoins, chez certains l’abonnement peut être légèrement supérieur aux tarifs réglementés : ceci est souvent associé à un prix du kWh compétitif. Il vaut mieux alors avoir une consommation assez importante pour compenser ce léger surcoût. 

Chez certains autres, encore, par exemple chez Planète Oui l’abonnement est bien moins cher que les tarifs réglementés : le prix du kWh, lui, est identique aux tarifs réglementés. Ainsi un foyer avec une petite consommation va être particulièrement avantagée par ce type de tarif. 

Le prix de la consommation

Outre l’abonnement, vous payez proportionnellement à ce que vous consommez. Votre consommation est exprimée en kilowattheures (kWh). Comme l’abonnement, pour l’électricité, son prix dépend de la puissance de votre compteur (3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, etc.) et pour le gaz, de l’utilisation que vous en avez (cuisine, eau chaude, chauffage) et éventuellement de la commune où vous habitez. 

En général, chez les fournisseurs alternatifs, le prix du kWh est inférieur aux tarifs réglementés. En ce cas, si l’abonnement est identique aux tarifs réglementés, vous êtes donc certain de faire des économies. 

Les offres duales : vérifiez le prix de chacune des énergies

Vous souhaitez comparer les offres pour votre fourniture de gaz et d’électricité ? Si vous souscrivez les deux chez le même fournisseur, vérifiez bien les prix pour chacune des deux énergies. Une même offre peut être vraiment intéressante pour l’électricité mais peu compétitive pour le gaz et inversement. En revanche, certains fournisseurs proposent des remises complémentaires si vous optez pour une offre duale (électricité + gaz).

Cependant, rien ne vous oblige à choisir le même fournisseur pour l’électricité et le gaz. 

Comment comparer par rapport à ma facture ?

1. Comparez des éléments comparables 

Prix du kWh HT, prix du kWh TTC, prix de l’abonnement HT, prix de l’abonnement TTC, facture à consommation égale : cela semble évident mais il faut comparer des éléments comparables. Identifiez bien les éléments caractéristiques de votre logement (puissance du compteur, utilisation du gaz, consommation annuelle, ville et code postal) pour pouvoir vous situer dans la grille tarifaire. 

2. Ne confondez pas prix HT, TVA et prix TTC 

Sur votre facture, les prix sont présentés hors taxes. Dans l’énergie, il y a de nombreuses taxes (la TVA bien entendu, mais aussi la CTA, la CSPE, la TCFE, la TICGN…). Ces taxes sont généralement indiquées dans l’encart « taxes et contributions » de votre facture d’énergie. Si vous souhaitez avoir les informations TTC, il faut bien ajouter toutes ces taxes et pas seulement la TVA. Sur Olawatt, lorsque nous vous indiquons des prix TTC, nous prenons bien en compte toutes ces taxes. 

3. Ne comparez pas des mensualités 

Pour pouvoir comparer le prix de deux offres entre elles, il faut les comparer « à consommation égale ». Or, votre consommation peut varier et les mensualités annoncées par un fournisseur pourront être revues à la hausse ou à la baisse en fonction de la réalité de votre consommation. La seule comparaison qui vaille est « pour x kWh consommés, combien vais-je dépenser avec le fournisseur A et avec le fournisseur B ? ». 

4. Assurez-vous d’avoir une facture récente 

Les prix évoluent régulièrement. Le prix du gaz change tous les mois, celui de l’électricité deux fois par an. Si vous souhaitez comparer des prix, prenez une facture récente ou alors vérifiez le prix que vous payez sur la grille tarifaire de votre offre (disponible sur Olawatt, sur chacune des pages offre). 

Tarif fixe ou tarif indexé : quel type de tarif choisir ?

L’évolution des prix est un élément essentiel des offres d’énergie. Les tarifs réglementés peuvent varier plusieurs fois par an, à la hausse comme à la baisse. Les tarifs des offres d’énergie s’articulent autour de deux variantes : les offres à tarif fixe et les offres à tarif indexé. 

Les offres à tarif indexé : des économies garanties à la clé

De nombreuses offres des fournisseurs alternatifs sont indexées au tarif réglementé de vente (fixé par les pouvoirs publics), c’est-à-dire que le prix du kWh HT va rester proportionnel à ce dernier. Concrètement, le fournisseur vous propose une remise de x% sur le prix du kWh HT. Ainsi, mois après mois, le prix de votre consommation continue de suivre l’évolution du tarif réglementé mais reste inférieur. Si vous continuez à subir les hausses, mais profitez des baisses, vous êtes en tous cas certain de faire des économies. 

Variante : l’indexation du prix de l’abonnement. Certaines offres, comme par exemple, l’offre Eco de Planète Oui proposent que ce soit, non pas le prix du kWh HT qui soit indexé, mais le prix de l’abonnement. Dans le cas de l’offre Eco de Planète Oui, par exemple, le fournisseur garantit une remise de 20% sur le prix de l’abonnement hors taxes, avec un prix du kWh identique aux tarifs réglementés. Ainsi les économies sont également garanties. En revanche, ce type d’offre est plus intéressant pour les petites consommations pour qui le prix de l’abonnement représente une grande partie de la facture. 

Les offres à tarif fixe : pas de mauvaise surprise !

Une offre à prix fixe est une offre dont le prix du kWh HT est fixé pendant une certaine durée (souvent un an, mais parfois davantage). Ainsi, il n’y a pas de mauvaise surprise, vous êtes certain de ce que vous allez payer pendant toute la durée du contrat. Même si les tarifs réglementés augmentent, vous ne subissez plus les hausses. 

En revanche, les remises accordées sont en général moins importantes que les offres à tarif indexé. Mais à long terme, en fonction de l’évolution des tarifs, ce type d’offres pourrait se révéler avantageuse. 

Les offres à tarif fixe, révisable à la baisse : la variante avantageuse

L’offre à prix fixe est avantageuse sauf si le tarif réglementé baisse. C’est pourquoi, certains fournisseurs comme ENI proposent des offres à tarif fixe, révisable à la baisse. Ainsi, si le prix du kWh des tarifs réglementés était amené à diminuer, alors le prix du kWh de l’offre diminuerait également. 

Service client : gestion 100% en ligne ou par téléphone ?

Les offres 100% web

Afin de vous proposer des offres vraiment peu chères, certains fournisseurs proposent un service client disponible uniquement en ligne (mail, tchat, espace client…). On peut notamment faire le parallèle avec les offres low-cost des opérateurs téléphoniques comme RED by SFR, B&You ou Sosh où tout se passe en ligne aussi. Si vous vous sentez à l’aise avec ce type de prestation, les offres 100% web peuvent se révéler particulièrement avantageuses. En effet, économisant sur leurs frais de structure, les fournisseurs vous proposent des remises vraiment compétitives. 

Les offres avec service client téléphonique

Si vous préférez parler de « vive voix » à votre fournisseur, pas de panique, la plupart des fournisseurs alternatifs proposent aussi des offres avec service client téléphonique, voire même avec service client téléphonique prioritaire (comme chez Mint Energie, avec l’offre 100% Smart & Green). La plupart des services clients des fournisseurs d’énergie sont basés en France.  

Les offres avec service client pour personnes sourdes ou malentendantes

Enfin, certains fournisseurs ont mis en place un service client destiné aux personnes sourdes ou malentendantes avec des réponses faites par webcam en langue des signes française ou à l’écrit par tchat. C’est notamment le cas de Total Direct Energie, Engie et EDF

Les services inclus : un bon critère pour faire son choix

Application pour suivre votre consommation, possibilité de choisir sa date de prélèvement, offres de parrainage : les fournisseurs d’énergie incluent souvent des services gratuitement avec les offres qu’ils proposent. Certains sont plus originaux ou plus avantageux que d’autres. 

Par exemple, fidèle à ses principes écolos, Mint Energie plante 2 arbres à chaque souscription et un supplémentaire dès que vous parrainez un proche. Plüm Energie propose une « cagnotte » un peu particulière : si vous consommez moins que ce que le fournisseur avez prévu, non seulement il vous rembourse le trop-perçu mais en plus vous offre un bonus sous forme de cagnotte. Avec son offre 100% Smart & Green, Mint Energie inclut son service exclusif « Ma conso en direct » qui vous permet à l’aide d’un capteur et d’un lecteur optique de suivre votre consommation en direct. L’occasion de repérer vos sur-consommations et de diminuer vos factures. 

 

Pour chaque offre de chaque fournisseur, Olawatt vous indique les services auxquels vous avez droit : vous pouvez ainsi visualiser facilement les avantages de telle ou telle offre. 

Les offres vertes : un geste pour la planète

Sensibilisé à la cause environnementale, vous souhaitez choisir un fournisseur d’énergie en accord avec vos valeurs ? De nombreux fournisseurs proposent en effet des offres vertes, que ce soit pour l’électricité comme pour le gaz. On peut parler d’offres « vertes » si pour la quantité d’énergie consommée par le client, le fournisseur peut prouver avoir produit ou acheté autant d’énergie d’origine renouvelable. Par énergie d’origine renouvelable, on désigne de l’énergie provenant d’un mix énergétique composé d’énergie hydraulique, éolienne, solaire, géothermique, houlomotrice, marémotrice ou encore issue de la biomasse. 

Parmi ces offres vertes, on peut distinguer les offres vertes agréées par les certificats de garanties d’origine et les offres vertes pour lesquelles le fournisseur produit de l’énergie issue de sources renouvelables ou achète de l’énergie verte à des producteurs locaux. C’est également sur cette base que l’association Greenpeace a classé les différents fournisseurs. 

 

Sur Olawatt, sur la page de résultats, vous pouvez filtrer les offres vertes. Pour chaque offre verte, nous vous indiquons en détails le mix énergétique de l’offre ainsi que si l’origine de l’énergie est certifiée par les garanties d’origine, produite par le fournisseur ou achetée directement auprès de producteurs. Nous vous indiquons également à quel niveau Greenpeace a classé le fournisseur. 

La facturation : un critère à ne pas négliger

La facturation reste un critère important à prendre en compte si vous souhaitez comparer deux offres entre elles.  

La fréquence des factures : mensualisation ou bimestrialisation

Certains fournisseurs vous proposent de mensualiser vos factures, d’autres encore de vous facturer tous les deux mois (bimestrialisation), d’autres encore vous proposent les deux options.  

Lorsque vous êtes mensualisé, vous recevez tous les mois, pendant les 11 premiers mois, une facture identique basée sur l’estimation qu’aura fait votre fournisseur au début de votre contrat. Le douzième mois, vous recevez une facture de régulation. Si vous avez consommé moins que prévu, votre fournisseur vous rembourse la différence. Si vous avez consommé davantage, vous devrez payer le complément. 

Lorsque vous êtes bimestrialisé, vous recevez votre facture tous les deux mois. Certains fournisseurs vous permettent de pratiquer l’auto-relève (vous relevez vous-même votre compteur). Ainsi, vous êtes facturé au plus juste de votre consommation. Pas de mauvaise surprise en fin d’année. 

Mode de paiement et réception des factures 

Prélèvement automatique ? Chèque ? Carte bancaire ? T.I.P. ? Vérifiez pour chaque offre les modes de paiement qui vous sont proposés. 

Certains fournisseurs proposent de vous envoyer toutes vos factures par mail et ne les envoient plus par courrier postal par souci écologique. Si vous souhaitez impérativement garder une trace papier de vos factures, n’hésitez pas à vérifier si l’option est disponible (même si bien sûr, rien ne vous empêchera d’imprimer vos factures reçues par mail). 

Caroline Greard

Caroline rejoint Olawatt en 2019. Elle écrit des articles et des guides sur la consommation d'énergie en France.