1er novembre 2019 : Hausse des prix du gaz

Publié le 22 octobre 2019 à 13h40 - Mis à jour le 22 octobre 2019 à 13h52
1003 - 1er novembre 2019 hausse des prix du gaz _img

La mauvaise surprise de ce début d’hiver. Alors qu’on parlait de nouvelle baisse des prix du gaz le mois dernier, on s’attendait même à continuer de descendre… Eh bien non. C’est la nouvelle du début de l’hiver, à l’heure où tout le monde rallume le chauffage : les prix du gaz subissent leur première hausse depuis un an.

 

La hausse des tarifs réglementés du gaz le 1er novembre 2019

Les chiffres de la hausse des prix du gaz

Les tarifs réglementés d’Engie augmenteront de 3% le 1er novembre 2019.
Eh non, ce n’est même pas une mauvaise frayeur pour Halloween.

Pour le détail, chaque tranche de consommation subira une hausse d’importance différente.

  • Si vous utilisez le gaz uniquement pour vous faire à manger, vous subirez une hausse modérée de 0,8%. Ce n’est pas une super nouvelle, mais comme la facture gaz est peu élevée en général, vous ne verrez pas trop passer la hausse.
  • Si vous avez du gaz pour la cuisson et votre eau chaude, pensez à prendre un bain chaud en moins le mois prochain. La hausse sera de 1,8%.
  • Pour tous les foyers équipés de chauffage au gaz et qui pensaient à rallumer le chauffage… Mauvaise nouvelle : la hausse sera de 3,2%. Pour savoir si vous pouvez repousser le moment de rallumer le chauffage, on a écrit quelques conseils juste pour vous ici

Première hausse depuis un an

On s’était presque habitués à avoir des baisses successives des tarifs réglementés de vente du gaz.
C’est sûrement pour ça que le coup est dur pour ce mois de novembre 2019.

graphique représentant la courbe des tarifs réglementés de vente du gaz en France

La dernière hausse en date était intervenue en novembre 2018. La malédiction d’Halloween, certainement.

Pour ce mois-ci, c’est donc la première hausse depuis un an. Rien que ça.
Le point réconfortant là-dedans, c’est qu’on est quand même loin du tarif que l’on payait l’année dernière : depuis le 1er janvier 2019, nous bénéficions d’une baisse totale de 11,5%.
De quoi se remettre un peu de baume au cœur.

Pourquoi est-ce que ça augmente ?

Par rapport aux tarifs en vigueur en octobre 2019, Engie a indiqué à la CRE une augmentation de son coût d’approvisionnement.

La baisse prévue par l’arrêté concernant le lissage de la baisse du gaz n’a pas suffi à compenser l’augmentation demandée par Engie et validée par la Commission.

 

Les tarifs réglementés du gaz

C’est quoi les tarifs réglementés de vente du gaz ?

Les tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz sont commercialisés uniquement par Engie et les ELD (Entreprises Locales de Distribution).
C’est également sur ces tarifs que se basent les fournisseurs pour calculer le prix indexé de leurs offres. Ils font bénéficier à leurs clients d’une remise sur le prix du kWh HT. Ce tarif suit les fluctuations des TRV mais toujours le pourcentage de remise déterminé en dessous.

Ils sont calculés par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) et validés par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et le Ministère de l’Économie.

Ils prennent en compte dans leurs calculs les coûts du producteur et du fournisseur afin que personne ne soit perdant.
Il est recalculé mensuellement.

Votre intérêt à rester aux tarifs réglementés

Vous n’avez pas réellement intérêt à rester aux tarifs réglementés…
Pourquoi payer plus cher quand vous pourriez bénéficier d’une remise avec le prix indexé d’un autre fournisseur ?
Vous pourriez également choisir de jouer la sécurité et de prendre une offre à prix fixe, afin de ne pas subir les hausses.

Vous pouvez changer librement de fournisseur quand vous voulez et aussi souvent que vous le souhaitez.
Par ailleurs, vous pourrez à tout moment revenir aux TRV si vous le désirez.

 

Échapper à la hausse

Il est cependant toujours possible d’échapper à la hausse.

En agissant avant la fin du mois, vous pouvez bénéficier d’un tarif fixe basé sur les tarifs calculés par les fournisseurs pour le mois d’octobre.
L’avantage pour ce type d’offre est que vous ne subirez pas de hausse au 1er novembre.

Si vous souhaitez faire des économies plus importantes, vous pouvez choisir une offre à prix indexé. Elle subira en elle-même une hausse proportionnelle à celle des tarifs réglementés du gaz. Cependant, si le pourcentage de remise dont elle vous permet de bénéficier est plus important que la hausse, vous ferez toujours des économies.

 

Les questions qu’on se pose, en 20 secondes

De combien augmente le prix du gaz ?

Les prix réglementés du gaz augmenteront de 3% le 1er novembre 2019. L’augmentation est différente selon que vous utilisiez le gaz seulement pour la cuisson ou pour le chauffage et l’eau chaude. Consultez le détail en haut de cet article d'actualité.

Pourquoi le prix du gaz augmente ?

Engie a indiqué une augmentation de ses coûts d’approvisionnement à la Commission de Régulation de l’Énergie. Après vérification, cette hausse sera répercutée sur les tarifs réglementés de vente dès le 1er novembre 2019.

Comment échapper à la hausse du prix du gaz ?

Pour échapper aux hausses, vous pouvez choisir une offre de gaz à prix fixe. Pendant un certain temps défini par votre contrat, le prix de votre facture restera fixe. Pour comparer les offres, utilisez un comparateur d’offres de gaz.

 

Tiffany Duflot

Ennemie de la paperasse et des musiques d'attente, Tiffany rejoint Olawatt dès 2019 pour illuminer le côté obscur des contrats gaz et électricité.

LIRE AUSSI >>