EVOC : Le début de l’électricité verte d’origine contrôlée

Publié le 24 octobre 2019 à 10h37 - Mis à jour le 24 octobre 2019 à 11h00
1004 - EVOC le début de lélectricité dorigine contrôlée _img

On connaît bien l’électricité verte : elle vient du vent, du soleil et pas de la terre. Pour savoir d’où elle vient, on avait jusque là seulement les garanties d’origine, qui ne sont quand même pas la meilleure solution pour contrôler l’origine de l’électricité. 7 producteurs se sont associés pour réfléchir à cette question et créer un nouveau label, plus vert, plus responsable.

 

7 producteurs s’associent pour l’électricité verte

7 producteurs indépendants se sont assis autour d’une table pour trouver un moyen de différencier l’électricité produite en France de l’électricité produite loin loin. Ils créent EVOC (Électricité Verte d’Origine Contrôlée) et décident de lancer ce nouveau sigle à l’occasion de l’inauguration de la centrale photovoltaïque de Piolenc.

La centrale photovoltaïque de Piolenc

Le 18 octobre 2019, le premier électron produit par la centrale photovoltaïque de Piolenc, dans le Vaucluse, est injecté dans le réseau électrique.

C’est Akuo, un producteur d’électricité verte remarqué en France, qui est l’exploitant de cette centrale flambant neuve.

La petite particularité de cette centrale, c’est qu’elle ne prend pas la place qu’on aurait pu prendre pour autre chose.
Elle flotte sur l’eau, sur un lac. Cette surface n’aurait pas pu servir à autre chose.
Comme il y a un véritable écosystème dans ce lac, Akuo a pensé à la survie des poissons et à leur besoin de lumière.
Le plan ne prévoyait donc pas de recouvrir le lac et d’y laisser en plus des espaces pour des puits de lumière. Comme vous pouvez le voir sur la photo en haut de cet article.

C’est à l’occasion de l’inauguration de cette centrale électrique, le 18 octobre 2019, que l’EVOC est lancée.

7 producteurs indépendants… et Qwant

Sept producteurs d’électricité indépendants se sont réunis et ont décidé de faire quelque chose pour révolutionner l’électricité verte.

Il s’agit de Akuo, Boralex, Nass & wind, Reden Solar, Tenergie, Valorem, VSB Énergies.
Si tous ces noms ne vous disent rien, c’est normal. Tous ces producteurs sont en général cachés derrière le nom de votre fournisseur.
Mais aujourd’hui, leur initiative valait au moins de citer leurs noms. À tous !

Et Qwant, c’est un moteur de recherche. Vous connaissez peut-être !
Il est engagé pour l’environnement et la transition écologique.
La démarche de ces petits producteurs l’a donc intéressé et il est venu se joindre au projet. Il est devenu le premier client d’EVOC issu de la French Tech. De plus, il apporte son soutien au collectif par la promotion de cette offre verte hors du commun.

 

EVOC, la vocation du renouvelable

EVOC signifie Électricité Verte d’Origine Contrôlée.
Il n’existait pas dans le secteur de l’énergie d’équivalent à l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) jusqu’alors. Or, à l’heure où l’électricité verte ne doit plus être un luxe et où il est nécessaire qu’elle soit vraiment verte, il devenait indispensable de créer un label permettant d’identifier de l’électricité verte premium.

L’origine française de l’électricité

L’électricité labellisée EVOC est de l’électricité certifiée produite en France avec des moyens renouvelables.
On retrouve dans les modes de production le solaire, l’éolien, la petite hydroélectricité et la biomasse.

Les producteurs s’engagent en plus sur l’économie locale. Forcément, puisqu’ils produisent en France, ils ont besoin d’employés en France sur les centrales.
Ils comptent accélérer la construction de nouvelles centrales renouvelables en France. De cette manière, ils participent activement à la Transition Énergétique.

Le référentiel EVOC

Une grande première dans le secteur de l’énergie verte : le référentiel de l’énergie contrôlée est différent de ce qu’on a pu connaître avant.

Il garantit une énergie 100% verte, produite de façon renouvelable et responsable. Elle doit être produite sur le territoire français.
Le producteur doit également s’engager pour l’écosystème environnant.

Le directeur d’Akuo invite d’ailleurs les producteurs et les fournisseurs « qui partagent [leurs] valeurs » à rejoindre le mouvement.

Pas de garanties d’origine !

Le système des garanties d’origine est controversé car il n’est pas à la même échelle.
En effet, une garantie d’origine peut être émise par un barrage hydraulique en Islande et acheté par un fournisseur français pour un client à Marseille.
Dans ce cas, il est impossible que le kWh en question soit consommé par le réel client.

Point supplémentaire : ces certificats sont souvent émis par des centrales existantes depuis longtemps, donc rentabilisées depuis longtemps. Cela ne participe pas à la Transition Énergétique.

 

Plüm Énergie, premier fournisseur d’électricité EVOC

Plüm Énergie est le seul fournisseur à ce jour à s’être associé au projet. Pour cela, ils ont choisi de ne commercialiser plus que de l’électricité certifiée EVOC.
C’est le premier fournisseur en France à s’associer à un tel projet.

Par ce choix, ils marquent définitivement leur vocation à être acteur de la Transition Énergétique.

Plus d’infos sur ce fournisseur pas comme les autres ici.

 

Les questions que ça nous EVOC

Que signifie EVOC ?

Le sigle EVOC signifie Électricité Verte d’Origine Contrôlée. Il permet d’identifier l’électricité qui a été produite de manière renouvelable et responsable, sur le territoire français. Derrière ce sigle se cache un référentiel précis.

Quelle est la différence entre l’électricité EVOC et les garanties d’origine ?

Les garanties d’origine sont un système qui permet de certifier que de l’électricité a bien été produite de manière renouvelable, quelque part, n'importe où. L’électricité labellisée EVOC a été produite en France par des producteurs locaux et de manière renouvelable. 

Où trouver de l’électricité verte ?

Vous pouvez trouver de l’électricité verte certifiée par le mécanisme des garanties d’origine en comparant les offres ici. Pour trouver de l’électricité verte d’origine contrôlée (EVOC), rapprochez vous des fournisseurs spécialisés. 

 

*Crédit photo : Akuo Energy

Tiffany Duflot

Ennemie de la paperasse et des musiques d'attente, Tiffany rejoint Olawatt dès 2019 pour illuminer le côté obscur des contrats gaz et électricité.

LIRE AUSSI >>