1er octobre 2019 : une nouvelle baisse des prix du gaz

Publié le 30 septembre 2019 à 15h09 - Mis à jour le 30 septembre 2019 à 15h14
0904 - 1er octobre 2019 une nouvelle baisse des prix du gaz _img

Enfin une bonne nouvelle pour notre compte en banque qui en avait juste marre qu’on le vide en permanence : le gaz va désormais le vider un peu moins !

La baisse des prix du gaz en chiffres

Ce qu’il va se passer le 1er octobre 2019

Une baisse de 2,4% des prix réglementés du gaz est prévue le 1er octobre 2019.
Ce que ça signifie exactement dépend de l’utilisation que vous avez de cette énergie.

Si vous utilisez le gaz pour la cuisson uniquement, votre tarif va diminuer de - 0,6%.
Si votre logement est équipé de gaz pour la cuisson et l’eau chaude, votre tarif va diminuer de - 1,4%.
Et si vous vous chauffez au gaz, vous économiserez - 2,5% sur votre tarif actuel du prix du kWh.
Bref, ça baisse pour tout le monde ! Cadeau !

Une tendance à la baisse depuis 2015

Depuis 2015, on observe une tendance à la baisse pour les prix réglementés du gaz.
En mai 2016, les prix atteignaient même un seuil record, presque retrouvé un an plus tard en août 2017.
Une remontée fulgurante en 2018 nous avait un peu fait perdre le nord mais depuis le début de l’année 2019, ça baisse, donc tout va mieux.
Et ça diminue tout le temps, ça n’a pas monté une seule fois cette année.

* Évolution du tarif réglementé de vente du gaz d’Engie, hors taxes et CTA, depuis le 1er janvier 2015, en €/MWh, base 100 en janvier 2015. Graphique par la CRE.

 

Les tarifs réglementés du gaz d’Engie

C’est quoi les tarifs réglementés du gaz ?

Les tarifs réglementés du gaz sont pratiqués par Engie et les ELD (Entreprises Locales de Distribution).

Ils sont calculés par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie). C’est une institution d’État qui a le contrôle de ces tarifs.
Ils protègent les consommateurs et le producteur de gaz naturel. Ils sont un intermédiaire qui décide des prix réglementés de l’énergie en fonction des coûts de production et d’acheminement.
Ils prennent en compte les différents coûts du producteur et des fournisseurs et s’assurent qu’ils sont en mesure de couvrir l’approvisionnement, la distribution, le transport et le stockage.

Est-on obligés de rester au prix réglementé du gaz ?

Eh bien non. Non seulement vous n’êtes pas obligés de rester au prix réglementé, mais en plus vous n’y avez pas franchement intérêt.

Le marché de l’énergie a été ouvert à la concurrence en 2007.
Depuis, vous pouvez choisir un autre fournisseur qu’Engie pour votre gaz naturel, et tout votre intérêt réside dans cette concurrence féroce et sans merci à coups de prix du kWh moins chers les uns que les autres.

 

Le lissage des prix du gaz

En septembre 2019, Engie informe la CRE d’une hausse de ses coûts de production.
Les prix réglementés auraient donc pu subir une hausse en ce début de saison de chauffage.

Au début de l’été, la CRE avait prévu cette demande d’Engie et avait proposé un calendrier de lissage des prix du gaz allant du 1er juillet 2019 au 29 février 2020.
Du coup, les baisses de l’été compensent les hausses de l’hiver, et ça ne fait que descendre, continuer de descendre, encore.
Une seule raison à tout ça : les baisses prévues sont plus importantes que la hausse. Donc ça descend !

 

Et votre budget gaz alors ?

En avant/après, ça donne quoi concrètement ?

Prenons l’exemple d’une charmante petite famille qui habite à Béthune (Pas de Calais) dans une maison de 100 m².
Ils sont 5 avec les 3 enfants, se chauffent au gaz et ont également l’eau chaude et la cuisson au gaz naturel.
On a estimé qu’ils consommaient 28019 kWh/an de gaz.
Ils sont en tarif B1 car ils ont chauffage, eau et cuisson au gaz et ils sont en zone 1 car ils habitent à Béthune, tout simplement, et que Béthune, c’est la zone 1.

Ils sont détenteurs d’un contrat de gaz chez Engie au tarif réglementé du gaz.

  Avec les prix réglementés du gaz au 30/09/2019 Avec les prix réglementés du gaz le 01/10/2019
Prix du kWh TTC 0,0549 € 0,05334 €
Prix de l’abonnement annuel TTC 249,12 € 249,12 €
Montant de leur facture annuelle 1787,36 € 1743,65 €

* Prix réglementés du kWh TTC au 01/10/2019 selon les calculs du Médiateur National de l’Énergie

Ils feront déjà une économie de 44 € par an grâce à la baisse des tarifs réglementés du gaz d’Engie.

Encore plus d’économies ?

C’est déjà bien 44€ d’économies, mais qui n’aurait pas envie d’économiser encore plus ? On leur a même trouvé une offre avec 163 € d’économies réalisables*. On s’est dit que vous aussi vous pourriez en profiter et on tenait vraiment à vous donner le bon plan !

Comparez les offres pour gagner de l’argent ! 😉

* Offre Super, fournisseur Mega Énergie, prix relevés le 30/09/2019, comparés au tarif réglementé du gaz d’Engie le 30/09/2019.

 

Tiffany Duflot

Ennemie de la paperasse et des musiques d'attente, Tiffany rejoint Olawatt dès 2019 pour illuminer le côté obscur des contrats gaz et électricité.

LIRE AUSSI >>